ARMP en ligne

L’ARMP se dote d’un nouvel outil de communication: un blog !!!


Poster un commentaire

En France, toutes les femmes enceintes seraient exposées aux polluants environnementaux | Univadis

La France mène depuis les années 1980 des études de biosurveillance afin d’améliorer la compréhension de l’exposition humaine aux produits chimiques environnementaux, d’identifier des tendances et d’aider les pouvoirs publics à prendre des décisions en termes de réglementation.

Ces résultats de l’étude Elfe montrent que les femmes enceintes françaises sont quasiment toutes exposées à une grande variété de polluants (BPA, phtalates, pesticides (surtout pyréthroïdes), dioxines, furanes, PCB, RFB, CPF et métaux sauf uranium), alors même que certains sont interdits ou d’usage restreint.

Source : En France, toutes les femmes enceintes seraient exposées aux polluants environnementaux | Univadis


Poster un commentaire

Perturbateurs endocriniens : quel impact en santé humaine ? | Univadis

Le concept de perturbateurs endocriniens (PE) encore très obscur il y a quelques dizaines années, est aujourd’hui au centre de multiples préoccupations médicales, réglementaires et citoyennes.

En 2012, l’éminente Endocrine Society a défini les perturbateurs endocriniens comme étant des « produits chimiques exogènes ou un mélange de substances chimiques pouvant interférer avec n’importe quel aspect d’une action hormonale ».

Source : Perturbateurs endocriniens : quel impact en santé humaine ? | Univadis


Poster un commentaire

Perturbateurs endocriniens : Tous exposés, tous concernés ? (conférence Paris / Rennes)

Du bisphénol A aux phtalates, les perturbateurs endocriniens sont de plus en plus redoutés. Mais comment mesure-t-on leurs effets sur le vivant ? Et comment la recherche permet-elle de s’en préserver ?

Venez le découvrir lors de la prochaine conférence Santé en questions, gratuite et ouverte à tous.

Source : Conférence : Tous exposés, tous concernés ?


Poster un commentaire

Les populations socialement désavantagées respirent-elles un air plus pollué ?

Selon une vaste étude menée sur huit pays européens, les habitants des quartiers les plus touchés par le chômage sont davantage exposés à la pollution atmosphérique.

Mais cette exposition accrue serait davantage liée à la configuration urbaine des villes étudiées qu’au niveau socioéconomique de leurs habitants. Décryptage.

Source : Les populations socialement désavantagées respirent-elles un air plus pollué ?


Poster un commentaire

Risque radon: près de Limoges, plus de 70% des habitants exposés à des valeurs excessives

Dans 2 communautés d’agglomération de Haute ­Vienne situées à proximité de Limoges, la concentration de l’air intérieur en radon dépasse la valeur seuil fixée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans plus de 70% des logements, selon les résultats de mesures diffusés mardi par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Source : APM International – Risque radon: près de Limoges, plus de 70% des habitants exposés à des valeurs excessives


Poster un commentaire

Cancer du sein : les viandes grillées et fumées déconseillées aux patientes

Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière révèle que « les patientes atteintes d’un cancer du sein et consommant de grandes quantités de viandes fumées et grillées seraient plus susceptibles de décéder de cette pathologie que celles qui en mangent moins », selon « les résultats d’une nouvelle étude américaine, publiée dans le Journal of the National Cancer Institute ».
« Pour mener cette recherche, 1508 femmes atteintes d’un cancer du sein, ont été interrogées sur leurs habitudes alimentaires en 1996 ou 1997, puis cinq années plus tard. Après avoir suivi la moitié des femmes pendant au moins 17,6 ans, 597 décès ont été dénombrés dont 237 dus au cancer du sein », détaille le spécialiste.


Poster un commentaire

Parkinson : la présence de vignobles pourrait-elle favoriser la survenue de la maladie ? | Univadis

L’augmentation de l’incidence de la maladie de Parkinson chez les agriculteurs est aujourd’hui reconnue et s’expliquerait par leur exposition aux pesticides.

Cette corrélation a d’ailleurs été confirmée par des travaux in vitro et in vivo. Le rôle de ces composés sur l’incidence de la maladie dans la population non exposée professionnellement est en revanche peu décrit.

Aussi, des chercheurs français ont voulu évaluer si l’incidence des cas diagnostiqués dans la population française pouvaient s’expliquer par la présence de pesticides dans l’environnement immédiat.

Source : Parkinson : la présence de vignobles pourrait-elle favoriser la survenue de la maladie ? | Univadis