ARMP en ligne

L’ARMP se dote d’un nouvel outil de communication: un blog !!!


Poster un commentaire

Allopurinol et cotrimoxazole sont les deux principaux agents responsables de réactions cutanées graves en France | Univadis

En France, près d’un quart des 602 évènements indésirables cutanés graves liés aux médicaments recensés seraient évitables selon cette étude nationale française, conduite entre 2003 et 2016. Des indications inappropriées étaient à l’origine de 65,8% de ces cas et incriminaient le plus souvent les prescriptions d’allopurinol et de cotrimoxazole.

Source : Allopurinol et cotrimoxazole sont les deux principaux agents responsables de réactions cutanées graves en France | Univadis


Poster un commentaire

« Pour mieux soigner : des médicaments à écarter – actualisation 2018 » | Prescrire

Prescrire actualise son bilan des médicaments qui sont à écarter des soins et à remplacer par de meilleures options.

Pour la sixième année consécutive, Prescrire publie un bilan « des médicaments à écarter pour mieux soigner ». Ce bilan recense des cas flagrants de médicaments plus dangereux qu’utiles, à écarter des soins. L’objectif est d’aider à choisir des soins de qualité, pour d’abord ne pas nuire aux patients et pour éviter des dégâts.

Source: Prescrire


Poster un commentaire

Il faut « changer de paradigme » dans l’information des patients et des professionnels de santé (ANSM) | APMnews

Dominique Martin, directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), a indiqué que « 400.000 courriers [avaient] été envoyés aux professionnels de santé, les endocrinologues, les médecins généralistes et les pharmaciens, en février, mars et avril. Ils ont reçu l’information trois fois ! »

Il faut changer de paradigme et trouver de nouvelles voies pour favoriser les interactions, le dialogue entre les médecins et les patients pour prévenir ce genre de situation…

Source : APMnews – Il faut « changer de paradigme » dans l’information des patients et des professionnels de santé (ANSM)


Poster un commentaire

Levothyrox : nouvelle formule dédouanée, un effet nocebo géant ? | Univadis

L’ANSM a livré avant-hier les premiers résultats de l’enquête de pharmacovigilance sur le Levothyrox nouvelle formule et conclut à… des « effets indésirables en lien avec un déséquilibre thyroïdien en lien avec le changement de traitement ».

En clair, rien à signaler du côté de la nouvelle formulation en elle-même, l’adaptation des patients au dosage de la nouvelle formule est la cause de tous les maux. Tout devrait donc rentrer dans l’ordre avec l’arrivée des 3 alternatives annoncées le mois dernier – dont un retour à l’ancienne formule – et un mystérieux nouveau traitement générique à la mi-novembre.

Source : Levothyrox : nouvelle formule dédouanée, un effet nocebo géant?


Poster un commentaire

Perturbateurs endocriniens chez les enfants : 60 Millions de consommateurs réclame une prise de conscience

Le mensuel « 60 Millions de consommateurs » publie les résultats d’une étude qui met en évidence la présence de nombreux perturbateurs endocriniens dans les cheveux d’un panel d’enfants français issus d’environnements différents du territoire métropolitain.

Sylvie Metzelard, la rédactrice en chef du mensuel édité par l’Institut national de la consommation, estime que nous sommes « au bord d’une crise sanitaire majeure ».

Source : Perturbateurs endocriniens chez les enfants : 60 Millions de consommateurs réclame une prise de conscience