ARMP en ligne

L’ARMP se dote d’un nouvel outil de communication: un blog !!!


Poster un commentaire

Décret n° 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue

Détermination des critères permettant de s’assurer de la qualité des actions de formation.

Source : Décret n° 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue | Legifrance

Livret Questions-Réponses du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Les 6 grands critères et 21 indicateurs de qualité des formations retenus par les Opca


Poster un commentaire

Pathologies fonctionnelles de la thyroïde (dysthyroïdies)

Développement Professionnel Continu (DPC).

L’ARMP vous invite à participer à un parcours de DPC non-présentiel (avec 2 réunions d’une durée de 1h30, le samedi 24 septembre 2016) sur le thème suivant :

(Non-présentiel * : référence OGDPC n° 26971600004 session 1)Organisateur / Animateur : Dr Jean-Joseph FERRON (Carquefou)

Expert : Dr Maurice CHUPIN (Nantes) Endocrinologue

Samedi 24 septembre 2016 de 9h00 à 13h00à Nantes (ou sa périphérie)
Le lieu sera communiqué ultérieurement

Téléchargez les images - 3
Activer l'affichage des images pour voir les contenus Activer l'affichage des images pour voir les contenus
Téléchargez les images - 4
La réalisation de 2 étapes distancielles (audits de pratiques) sera obligatoire avant et après les réunions du samedi 24 septembre 2016. Ces 2 étapes seront à rélaiser sur le site de l’ARMP.
Tout participant à l’ensemble du parcours de DPC recevra une indemnisation (versée par l’OGDPC) de 690€ (toute inscription validée sur le site OGDPC.fr sera honorée).
La date limite d’inscription à ce parcours de DPC est fixée au mercredi 1er juin 2016.
Téléchargez les images - 5
Afin de valider votre inscription, ces documents devront être retournés par courrier à l’adresse suivante : ARMP, 32 rue de paradis, 75010 Paris.
Téléchargez les images - 6
1. Pour créer votre compte personnel sur mondpc.fr, munissez-vous de votre carte CRP pour renseigner le n° RPPS ou, à défaut, votre n° Adeli

– Et préparez une copie numérisée de votre carte CPS (PDF, JPEG,etc.) et d’un RIB (PDF,JPEG,etc.)

2. Pour constituer votre dossier auprès de l’ARMP, merci de nous adresser par courrier :

– 1 feuille de soins barrée

– 1 photocopie de l’attestation de l’URSSAF de versement à la contribution au fonds d’assurance formation des non-salariés

Téléchargez les images - 7
De plus amples informations sur le DPC sont disponibles sur armp-asso.fr.
N’hésitez pas à nous joindre pour tout renseignement complémentaire par téléphone au01 45 23 96 16 (du lundi au vendredi, de 9h30 à 17h30).
Cordialement,
L’équipe ARMP-DPC
Email : dpc@armp-asso.fr
Tél. : 01 45 23 96 16
Web : armp-asso.fr


Poster un commentaire

Les AINS dans la gestion des douleurs liées à l’arthrose

via Les AINS dans la gestion des douleurs liées à l’arthrose

Le diclofénac à raison de 150 mg/jour est l’AINS le plus efficace disponible à l’heure actuelle pour les douleurs arthrosiques. Le paracétamol comme agent unique ne fournit par contre aucun soulagement, quelle qu’en soit la dose.

PW: Merci de lire cet article et de laisser un commentaire dans le forum.


Poster un commentaire

Epaule douloureuse

Programme de DPC (courte phase présentielle Paris le 10/04/2016)

I. Justification

C’est une pathologie fréquente.

Les douleurs de l’épaule sont le 3ème motif de consultation pour des problèmes musculosquelettiques en soins primaires.

C’est un diagnostic essentiellement clinique. Les 4 temps autour desquels il s’articule font actuellement l’objet d’un consensus : interrogatoire, inspection-palpation, examen des amplitudes passives et actives et testing de la coiffe.

Cet examen clinique, conduit avec rigueur, permet le plus souvent de faire un diagnostic lésionnel précis.

La demande d’examens complémentaires est guidée par le contexte. Certains sont nécessaires, d’autres seront demandés selon l’âge, la gravité et les objectifs de la prise en charge.

Cette prise en charge relève le plus souvent du médecin généraliste et ne nécessite pas d’avis spécialisé.

II. Objectifs

A l’issue de la formation, le participant sera capable de…

  • faire un diagnostic précis en fonction de l’examen clinique avec une stratégie raisonnée dans la prescription pertinente des examens complémentaires
  • analyser les éléments de gravité éventuels
  • prescrire le ou les traitements adaptés,
  • répondre aux questions du patient en lui donnant des informations claires, adaptées à sa représentation de la pathologie dont il est atteint pour s’assurer d’une bonne observance thérapeutique et des conseils donnés
  • assurer le suivi de ces pathologies chroniques, en étroite collaboration avec les médecins spécialistes concernés  si c’est nécessaire.